Texte à méditer :   Dès qu'il m'eut adressé ces mots, l'esprit entra en moi et me fit tenir sur mes pieds; et j'entendis celui qui me parlait.   Ez 2.2
Texte à méditer :   Or, l'espérance ne trompe point, parce que l'amour de Dieu est répandu dans nos coeurs par le Saint Esprit qui nous a été donné.   Ro 5,5
Texte à méditer :   Moi, je vous ai baptisés d'eau; lui, il vous baptisera du Saint Esprit.   Mc 1,8
Texte à méditer :   Restez toujours joyeux. Priez sans cesse, en toute condition soyez dans l'action de grâce...   1Th 5,17
Texte à méditer :   Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous.   Ro 8,9
Texte à méditer :   Recherchez la charité; aspirez aussi aux dons spirituels   1 Co 14,1
Texte à méditer :   Que deux ou trois, en effet, soient réunis en mon nom, .je suis là au milieu d'eux   Matt 18.20
Texte à méditer :   A chacun, la manifestation de l'Esprit est donnée en vue du bien commun.   1Co 12,7
Texte à méditer :   Combien plus le Père du Ciel donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui l'en prient.   Luc 11,13
Texte à méditer :   N'éteignez pas l'Esprit.., mais vérifiez tout ce qui est bon, retenez-le   1 Thess 5,19
Texte à méditer :   Vous allez recevoir une force, celle de l'Esprit Saint... Vous serez alors mes témoins à Jérusalem... et jusqu'aux extrémités de la terre   Actes 1,8
Texte à méditer :   Si nous sommes infidèles, Lui reste fidèle   2 Tie 13
Texte à méditer :   Il arrivera... dit Dieu, que je répandrai de mon Esprit...   Ac 2,17
L'Olivier
 ↑  
L'histoire
 ↑  
Calendrier

Je voudrais d'abord dire que la Communion de l'Olivier ne serait pas ce qu'elle est si la Maison de l'Olivier n'existait pas. En ce qui me concerne, cette maison est un lieu privilégié. A la belle saison, il arrive que je m'y rende plusieurs fois par semaine, puisque depuis 18 mois j'en suis le "jardinier". Dans le compte-rendu de mes activités rédigé en octobre 2001, on peut lire ces lignes : " Quel silence, quelle paix, au pied de l'Olivier récemment planté ! Et cette petite maison, comme elle me paraît émouvante, elle dont les murs ont entendu tant de prières et tant de souffrances accueillies fraternellement et épongées par des paroles fortes et régénérantes ! Oui, j'ai le sentiment de rencontrer Dieu en ces lieux". Ici passe la grâce car, à une époque où la vie citadine est submergée par des bruits de toutes sortes, qu'il est vivifiant pour mon âme, quand après avoir paisiblement accompli ma tâche, je peux m'immobiliser, lorsque résonne l'Angélus provenant de la chapelle de "Ma Maison" qui n'est qu'à deux pas, et après m'être décoiffé, je récite un "Notre Père" et un "Je vous salue, Marie", comme l'ont fait peut-être mes aïeux, bergers du Larzac. La foi était réellement présente dans le coeur de ces femmes et de ces hommes obligés de se battre pour survivre sur cette terre rocailleuse baignée de solitude et de lumière.

C'est un lieu né du dépassement, car cette petite maison, à présent si accueillante, était en mauvais état il y a peu de temps. De généreux donateurs, la vaillance et le savoir-faire de nombreux bénévoles, ont permis une telle métamorphose. Certains de ces pionniers ne sont plus de ce monde et cette oeuvre commune contribue à rendre plus vivant encore leur souvenir. C'est un lieu que j'ai découvert véritablement, 3 ans après être entré à la Communion de l'Olivier. Donc revenons au commencement.

Catholique pratiquant depuis toujours et paroissien du Christ Roi de 1970 à 2000, pourquoi suis-je devenu, à partir de 1997, membre de la Communion de l'Olivier ? Tout simplement parce que j'ai été entraîné par mon épouse qui en faisait partie depuis 3 ans, avant que sonne pour moi l'heure de la retraite. Le jour de mon "entrée", comme tous les nouveaux (c'était dans le groupe de la rue des Fleurs) à la fin de la prière, le berger m'a accueilli par des paroles de bienvenue. J'ai souhaité lui répondre et mon propos, je crois, se terminait pas ces mots :"On sent que vous vous aimez. Aussi permettez-moi de m'approcher tout doucement du grand feu de votre amitié, pour que je puisse m'y réchauffer".

J'ai souhaité recevoir ma première Effusion de l'Esprit au printemps 1998. Cela m'a incité à suivre au Christ-Roi la formation au discernement spirituel avec Geneviève Constant, sur deux ans. Comme je ne me sentais pas l'âme d'un accompagnateur, 2001 fut pour moi une année de pause.

J'a été reçu 2 fois au Puits de Jacob (1999 et 2001). Il faut noter cependant que, dès 1998, ma femme et moi avions participé à un week-end à Veuzac, dont le thème était la guérison intérieure.

L'année 2002 restera sûrement une année marquante dans notre cheminement spirituel. En janvier nous avons encore reçu l'Effusion de l'Esprit tous les deux. En février, nous avons participé à la retraite de Lourdes, à l'Assomption. Pour ce qui concerne l'issue de cette retraite, j'ai pu, après plusieurs tentatives restées vaines les années précédentes, bénéficier de l'aide d'un accompagnateur que je rencontre tous les mois. En novembre, mon père est décédé. J'ai trouvé auprès des responsables du groupe l'appui nécessaire pour vivre dans la paix ces heures difficiles.

Depuis 1997, je participe régulièrement à la prière hebdomadaire. Je n'y prends la parole que très rarement. J'assiste aux Célébrations de l'Amour Miséricordieux de Dieu. Et je participe aux Adorations Communautaires.

Depuis le premier trimestre 2001, je fais partie du conseil d'administration de l'association 'Les Amis de l'Olivier" comme trésorier adjoint.

Tout ce cheminement, je le crois, n'est pas négligeable. Mais, qu'en est-il exactement de mon évolution au plus profond de moi-même ? Mon accompagnateur m'invite à ne pas être pessimiste dans ce domaine. Il m'engage à croire à la miséricorde de Dieu qui sait ce dont j'ai besoin et continuera de tracer en moi son sillon, à condition que je ne ferme pas "portes et fenêtres", à condition aussi que je prenne garde au Malin sans cesse prêt à devenir le maître de mon âme et que je sache m'en préserver. La prière est un excellent bouclier.

Pour terminer, je souhaiterais citer les termes de la prière que j'ai écrite à l'occasion de ma première Effusion de l'Esprit (6 mai 1998), après une préparation avec 5 autres personnes et trois accompagnatrices. C'est pour moi l'occasion de rendre plus actuelles les promesses et les bonnes intentions qu'elle contient. Cela veut être aussi, bien qu'ils s'en défendent, l'occasion de remercier celles et ceux qui m'ont accompagné et continuent, avec d'autres qui les ont rejoints, à être à mes côtés, une présence amicale et bienveillante, capable toujours de m'aider à garder le bon cap.

" Me voici donc, Seigneur, devant Toi, pour recevoir l'Effusion de l'Esprit. Elle m'est donnée à un moment particulièrement important de ma vie. Tu sais que ma carrière d'enseignant s'est achevée en septembre. Tu sais que je n'aurais pu tourner la page avec autant d'éclat si tu ne m'avais pas permis de rencontrer Huguette. Tu sais que depuis de longues années elle me soutient sans relâche. Merci, Seigneur, pour tout cela. Merci de m'adresser des signes qui me montrent que je suis sur la bonne voie dans ma vie nouvelle. Merci, Seigneur, de me donner la force, le courage et l'efficacité nécessaires pour accomplir ce que tu attends de moi. Je Te prie de m'accorder la grâce de la louange et du chant en langue. Je Te demande de me permettre de goûter ta Parole, de mieux communiquer avec ma famille et tous ceux que Tu me donneras de rencontrer".

Retour


Catégorie : -
Page lue 682 fois

Les services

logoRendez-vous Notre Dame du Taur

Les Rendez vous de Notre Dame du Taur sont bimestriels. Ils ont en général lieu à l'église du Taur.(pour en savoir plus)

logoPuits de Jacob

Ce service propose un ACCUEIL SPIRITUEL pour toute personne ayant foi en JESUS ou en recherche de DIEU (27 rue Paul Bert 31400 Toulouse) (lire la suite)

logoEcoute des malades

Nous nous réunissons le 4ème mercredi de chaque mois à 20h00 (adoration à partir de 19h30) à la maison de l'olivier (27 rue Paul Bert 31400 Toulouse) (lire la suite)